LE COMBAT INTERIEUR

Arrêtez de vous agiter au sujet de votre avenir, voyagez avec nous à travers ce beau texte, à la découverte du plan merveilleux de Dieu pour votre vie.

Une décision, des graves conséquences et d’importantes leçons à tirer

L’histoire de ce qui s’est passé dans le couple d’Abraham et de sa femme Saraï à une certaine époque de leur vie, montre à quel point les hommes peuvent s’embrouiller dans la vie, au point de devenir eux-mêmes, la cause de leur malheur.

En Genèse 16:  1-6, la bible renseigne comment Abraham et Saraï s’étaient compliqué la vie, en décidant d’avoir un enfant selon leur propre initiative et en dehors de la volonté de Dieu, plutôt que d’attendre l’enfant que Dieu leur avait promis.

Après avoir pourtant attendu longtemps et avec beaucoup de sacrifices l’arrivée du joli cadeau de Dieu qui leur avait assuré quelques années auparavant de leur donner un enfant et de faire d’eux des parents des multitudes, Abraham et Saraï décidèrent de ne plus attendre l’accomplissement de la promesse de Dieu, devenue pour eux quelque chose d’incertain. Saraï conseille alors à son mari Abraham de coucher avec leur servante Agar, afin que cette dernière leur fasse un enfant. Abraham accepte le conseil de sa femme et fait un enfant avec sa servante Agar, auquel il donna le nom d’Ismaël. Le couple semble avoir enfin trouvé la chose tant attendue, et la joie qui va avec mais en réalité, il ne s’agira que d’une joie de courte durée, et qui se transformera en pire tourment, en un rien de temps. Les conséquences de cette décision furent tragiques, et aujourd’hui encore, le conflit Israélo-palestinien constitue pour nous un rappel des conséquences graves résultant d’une seule décision d’un homme, prise en dehors de la volonté de son maître.

Se croire sage, sans l’être véritablement

L’histoire ci-dessus nous montre en effet que lorsqu’un homme veut devenir plus sage que Dieu, au point de penser qu'il peut guider seul sa vie et réussir, cela se termine souvent mal.  La bible dit à ce propos qu’ « Il n'appartient pas à un homme de conduire seul sa vie » (Jérémie 10 :23). Jésus avait ajouté à cela en disant que « Le disciple n’est pas plus que le maître, ni le serviteur plus que son seigneur » (Matthieu 10 :24). Cela devrait être suffisant pour quiconque, de comprendre que la réussite de tout homme dépend en grande partie ou exclusivement de sa fidélité envers son maître, tout comme celle d’un aveugle dépend de son attachement au voyant qui le conduit. Vous ne pouvez espérer réussir dans la vie, en vous décidant de vous émanciper ou de vous détacher de la seule personne qui sait voir tout d’avance, avant que rien ne se soit encore produit. Vous feriez mieux de profiter des atouts de cette personne et de les mettre à profit, pour bien orienter votre vie. Ce n’est pas ça la raison pour laquelle beaucoup de personnes consultent des soi-disant « voyants » ? Et pourquoi ne pourriez-vous pas consulter et faire confiance au seul vrai « voyant » qui soit, à savoir Dieu ? 

Un parent, un enfant, et des grands projets d’avenir

Quand l'homme croit être plus soucieux de son avenir et de son bonheur que Dieu qui l'a créé et qui a des gros intérêts sur lui, cela l’amène souvent à prendre des décisions et à poser des actes qu’il ne tardera pas à regretter. Dieu n’a-t-il pas dit que « vous êtes son sacerdoce ? Une race élue ? Un peule qui lui est acquis (1 Pierre 2 :9). Dieu ne vous considère-t-il pas comme la prunelle de son œil ? (Zacharie 2 :8) Comment irez-vous jusqu’à croire que Dieu peut vous vouloir du mal ? Comment pourriez-vous penser que votre vie ne l’intéresse pas ? Un parent peut-il vouloir du mal à son enfant ou décider de banaliser l’avenir de ce dernier ? Votre bonheur, votre tranquillité, votre aisance, préoccupent Dieu au plus haut point donc, il accomplira tout le bien qu’il vous a promis, et éloignera tout le mal ou tout danger qu’il aura pressenti ou identifié d’avance dans votre vie. A cause de ce que vous représentez pour lui, Il vous aime d'un amour éternel (Jérémie 31 :3). Voyez-vous ce que cela veut dire? Vous ne faites pas du mal à quelqu’un que vous aimez, même quand lui-même interprète cela comme étant de la méchanceté à son égard. Dieu est incapable de vous ignorer, de vous vouloir du mal, de se plaire de votre mauvais sort (Job 34 :10). Il dit: « J'ai un plan pour toi, qui n'a rien à avoir avec ce petites idées mesquines que tu as au sujet de ton avenir » (Jérémie 29 :11 ; Paraphrasé).

« Mon plan pour toi est tellement grand, à tel point qu'il dépasse tout ce que tes yeux ont déjà vu, tout ce que tes oreilles ont déjà entendu, tout ce à quoi tu as déjà pensé depuis que tu existes » (1 Corinthiens 2 : 9 ; Paraphrasé).

Ceci nous amène à comprendre pourquoi Dieu nous cache souvent notre avenir. Si on pouvait le voir en avance, beaucoup deviendraient fous, ou mourraient, avant même de le palper ; tellement que cet avenir est immense et impensable. Beaucoup d’entre nous auraient du mal à supporter l’idée que Dieu a au sujet de leur avenir, s’il pouvait leur montrer tout dès maintenant. Dieu décide alors de garder certaines choses pour lui-même, jusqu’à ce que nous soyons agréablement surpris un jour, de découvrir jusqu’à quel point il nous aime, et nous préparait un avenir radieux.

Pour Abraham ce fut plutôt une autre histoire. Dieu a décidé de tout lui dire dès le départ. Dieu ne lui a rien caché, par rapport au grand et meilleur projet qu’il avait pour lui. Dès le jour où Dieu l’appelle à se mettre à part pour lui, Dieu lui dit : « Je ferai de toi une grande nation, et je te bénirai ; je rendrai ton nom grand, et tu seras une source de bénédiction » (Genèse 12 :1-2).

Et pourtant, à cause du manque de fidélité envers Dieu, Abraham s'est par lui-même attiré un combat intérieur et beaucoup d’ennuis dans sa vie. Un peu comme l’a fait le fils prodigue quelques années plus tard (Luc 15 :11 – 32).

Croire est la principale porte par où il faut passer pour recevoir mais le monde où la réalité actuelle essaiera souvent de la fermer

Abraham n'a pas voulu croire en Dieu.  A force de trop attendre, il a fini par perdre confiance envers Dieu. Quand Dieu va encore lui parler en Genèse 13 :14-17, sa foi commence probablement à faillir déjà ; et en Genèse 15, Abram démontre par ses propres paroles qu’il ne croit plus du tout à Dieu.

En effet, Alors que Dieu lui dit : « Ne craint point ; Je suis ton bouclier, et ta récompense sera très grande », notre cher Abram réagit en disant : « Seigneur Eternel, que me donneras-tu ? Je m’en vais sans enfants ; et l’héritier de ma maison, c’est Eliezer de Damas » (Genèse 15 :1-2). Cette réponse est simplement une manière polie pour Abram de dire à Dieu : « Je ne crois plus à tes histoires. Continue à te moquer de moi mais saches que bientôt, je prendrai ma vie en mains, et je m’occuperai moi-même de mon problème. Où est-ce que tu as déjà entendu une femme ayant l'âge de Sahara mettre au monde? » Mais cher Abraham, n'y a-t-il pas des choses étonnantes de la part de Dieu? (Genèse 18 :14).

Alors que Dieu lui avait déjà promis Isaac, Abram lui, ne voyait qu’Eliezer. Alors, il s’est décidé de se faire un enfant selon sa volonté ; et c’est ce qu’il fit, tel qu’expliqué au chapitre 16 de Genèse. Et bien, il ne restait plus qu’à attendre voir à quoi cela allait aboutir. Voir si Abram aurait vraiment la paix ou le bonheur qu’il espérait, en agissant ainsi.

Chose encore plus étonnante, Sarah qui appelle Abram « Monseigneur », va pourtant le faire pécher, en lui demandant de coucher, pas même avec une autre femme d'une certaine classe? Mais, avec sa servante ? Et ce, après tous les sacrifices qu’ils avaient déjà faits jusqu'ici? Eux qui avaient déjà accepté de quitter leur pays, de laisser leurs proches, leurs relations et tous les conforts qui étaient dans leur pays, pour obéir à Dieu et lui faire confiance mais, après toutes ces années d'attente et de fidélité, ils se décident subitement de se laisser embrouiller, alors que leur miracle était déjà sous le point de s'accomplir !

Que ceci serve de leçon à tous les enfants de Dieu. Le piège, la tentation ou le combat intérieur peut venir même de vos proches, des gens de votre entourage (votre femme, votre époux, vos parents, vos amis, vos collègues de services, etc); peuvent vous attirer le malheur, en vous donnant des conseils qui vous rendent infidèle envers Dieu. Faites preuve de discernement.

Votre entourage peut vous vouloir du mal et vous y conduire, tout en vous voulant du bien

Sahara a attiré le malheur à son mari, par son conseil disant à son mari de coucher avec leur servante, pour que leur couple ait un enfant. Elle a cru que celle qu'elle appelait sa servante, resterait naïve, et ne se transformerait pas en rivale, une fois qu'elle aurait fait un enfant à Abraham. Et quand les choses ont commencé à se produire ainsi, quand sa servante a commencé à lui manquer du respect après avoir fait un enfant à son mari, Sahara commence encore à se plaindre du comportement de sa servante. Mais chère Sahara, n'est-ce pas toi-même qui a décidé de trop valoriser cette servante, en lui demandant de te faire un enfant, plutôt que de rester fidèle à Dieu, et avoir ainsi un enfant qui serait pour toi une bénédiction qui ne se fait suivre d'aucun chagrin?

Quand les hommes veulent avoir la bénédiction par des moyens détournés, en devenant infidèles à Dieu, ils finissent toujours par expérimenter le chagrin dans leur vie car en réalité, il s’agit d’autre chose, et pas une bénédiction.

Dieu vous accordera souvent une deuxième chance, sachez en profiter au maximum

Dans Genèse 17:1-2, Dieu qui accorde souvent une deuxième chance revient vers Abraham quelques années plus tard et lui demande : Mon ami, où en sommes-nous avec ta décision de te faire un enfant selon ta volonté ? À quoi cette décision t'a-t-elle conduit? Est-ce que ça va maintenant ? Es-tu enfin content, maintenant que tu as eu cet enfant ?

Et là, Abraham qui reconnaît son fiasco, n'a d'autres choix que d’avouer qu'il avait totalement tapé à côté. Il s'incline alors face contre terre devant Dieu en signe d'humilité, et de reconnaissance de son tort.

Dieu vient alors renouveler son offre, son alliance avec Abram en disant : « Écoutes Monsieur, je tiens vraiment à toi. Je tiens à t'honorer. Ça ne sert à rien que tu continues à t'embrouiller comme tu l'as fait jusqu'ici. Regarde l'Etat pitoyable dans lequel tu te trouves aujourd'hui. Tu n'as même plus le temps de bien te consacrer à mon œuvre car, tu es tout le temps préoccupé à résoudre les conséquences de la rivalité que tu as créée entre Sahara et Agar. Bon, il te suffit juste de devenir intègre et je me chargerai alors de ton cas (Genèse 17:1 -2, paraphrasé).

Avant de lui dire tout cela, Dieu commence par souligner un fait, apparemment anodin ? Dieu dit à Abram « Je suis le Dieu tout puissant… » (Genèse 17 :1). Il ne s’agit pas pour Dieu de se présenter à nouveau devant Abraham, comme si celui-ci ne l’avait pas connu auparavant. Si Dieu insiste sur sa nature trop puissante, c’est parce qu’au regard du comportement précédemment affiché par Abram, et des résultats qui s’en étaient suivis, il tient à ce qu’Abram comprenne clairement l’énorme fossé qu’il y a entre l’homme qu’était Abram, ou le petit dieu incapable dont Abram se faisait à l’idée en tête, et le vrai et tout grand Dieu, et tout capable qu’était l’Eternel Tout Puissant.

Ecouter Dieu, devrait suffire pour que vous soyez heureux (se), et plein(e) d’assurance

Quel privilège que d'entendre Dieu vous parler au sujet de ce qu'il est, et de ce qu’il a déjà décidé pour votre vie et votre futur? Pourquoi encore vous embrouiller, après avoir entendu Dieu vous parler? Avez-vous encore besoin d'entendre autres choses ou quelqu’un d’autre, après que Dieu ait parlé dans votre vie? Existe-t-il une autre vérité après que Dieu ait parlé ? Y-a-t-il une pensée qui soit vraie en dehors de ce que dit la parole de Dieu au sujet de votre vie ? (2 Corinthiens 10 : 5). Sa parole n'est pas la seule vérité qui soit et qui est infaillible? (1 Rois 17 :24).

Pourquoi considérez-vous Dieu comme un homme, au point de penser qu'il peut se tromper, ou qu'il peut être méchant comme un homme, au point de vous vouloir quelque chose de mal? Ce qu’il a dit, ne le fera-t-il pas ? Ce qu’il a déclaré, ne l’exécutera-t-il pas ? (Nombres 23 :19). Votre honneur n'est-il pas son honneur? (1 Pierre 2 :9, Romains 8 :19). Votre honte, n'est-elle pas sa honte? (Romains 10 :6 – 8).

N'a-t-il pas dit qu'il vous a choisi depuis le ventre de votre mère pour être son serviteur ou sa servante ? (Jérémie 1 :5), Ne vous appelle-t-il pas son sacerdoce royal, son diadème, une térébenthine planté dans son champs?

N'a-t-il pas dit que vous avez la mission de démontrer sa gloire et sa puissance au monde entier ? Ce n'est pas pour ça qu'il a dit qu'il a des projets de bonheur pour vous? (Esaïe 61 :1 – 3). Et pourquoi encore vous agiter? Quelqu'un peut-il contrecarrer l'accomplissement du plan de Dieu pour votre vie, si ce n'est vous-même et votre infidélité à son égard ?

Quand il a montré des rêves à Joseph, à propos de ce qu'allait devenir sa vie. Quand il a montré à Joseph que toute sa famille s'inclinerait un jour devant lui, qui a empêché ça d'arriver? Est-ce le fait pour des frères de décider de le vendre en Egypte avait changé le plan de Dieu pour sa vie ? Genèse 37 :5 – 36). La fidélité de Joseph envers Dieu, ne lui a-t-il pas permis de devenir premier Ministère dans un pays étranger comme voulu par Dieu?

La promesse de Dieu est une garantie de succès inévitable dans votre vie

Quelqu'un qui a la promesse de Dieu, a la grâce de Dieu sur lui. Et la grâce, c'est comme une quantité d'eau versée sur un terrain qui a des pentes. Vous ne pouvez pas la bloquer. Si vous bloquer par ici, elle trouvera toujours une autre voie par laquelle passer.

Si vous avez la grâce de Dieu sur votre vie, le fait pour quelqu'un de vouloir vous faire du mal, ne contribuera plus qu'à votre bonheur. Joseph a dit: « Vous avez médité de me faire du mal, Dieu l'a changé en bien » (Genèse 50 :20).

Tous ceux qui ont décidé de vous enterrer, seront surpris de constater qu'en réalité, vous êtes une graine, une semence qui porte la gloire de Dieu. Et vous enterrer n'est pas une bonne stratégie car, ça va plutôt favoriser à ce que vous puissiez encore pousser, et produire encore plus des fruits.

La promesse de Dieu est pour chacun de nous, une semence de grâce plantée par Dieu dans nos vies, et qui fait qu'on devient inarrêtable. Notre Succès est déjà scellé. Notre gloire, notre grandeur sont déjà programmées de manière automatique. Et personne ne peut changer la direction d'un avion ou d'un navire qui est en mode automatique, au moins le pilote lui-même. Et Dieu est ce pilote qui a programmé votre réussite en mode automatique. Qui peut changer ça?

Dieu est le père de tous les croyants et ses promesses sont les promesses de tous les croyants

Peut-être que vous allez dire : « Moi je n'ai jamais entendu Dieu me parler, pas même une seule fois. Et donc, je n'ai aucune promesse de Dieu sur moi ».

Si c’est ce que vous vous dites, laissez-nous vous poser une seule question: cette même question que le prophète Samuel avait posée à Saül : « Et pour qui est réservé tout ce qu’il y a de précieux en Israël (dans votre pays) ?, A qui est destinée toutes ces merveilleuses choses que Dieu a créées sur terre? Ce n'est pas à vous son fils ou sa fille? Mais à qui sont destinées toutes ces milliers de promesses qui remplissent la bible? N'est-ce pas à vous? La bible dit dans Actes, 2:39 – « Car la promesse est pour vous, pour vos enfants, et pour tous ceux qui sont au loin, en aussi grand nombre que le Seigneur notre Dieu les appellera ».

Et dans 1 Pierre, 2:7 il dit – « L`honneur est donc pour vous, qui croyez. Mais, pour les incrédules, La pierre qu`ont rejetée ceux qui bâtissaient Est devenue la principale de l`angle, Et une pierre d`achoppement Et un rocher de scandale »;

La révélation ou le parler de Dieu est une garantie absolue de réussite dans la vie de quiconque car, LA PAROLE DE DIEU EST UN ORDRE DEVANT LEQUEL TOUT ET N'IMPORTE QUOI SE PLIE. MEME LA TERRE NE PRODUIT PLUS LA SEMENCE, QUAND DIEU A DEJA ORDONNE et cela, quelle que soit sa fertilité ou la grandeur du travail que l’homme pourrait abattre.

Les paroles et les promesses de Dieu sont des ordres face auxquels tout et tous s’inclinent

Quand Dieu a envoyé Élie vers le torrent de Kerith, il a dit : « J'AI ORDONNÉ AUX CORBEAUX DE TE NOURRIR » (1 Rois 17 :4 ). Les corbeaux n'avaient donc pas de choix. Ils ne devaient que nourrir Elie.

C’est peut-être trop dur ce que vous vivez en ce moment mais, restez calme, ne vous agitez pas, au point de devenir infidèle envers Dieu. Faites preuve de patience. la sagesse enseigne que patience n'a jamais été synonyme de résignation. Battez-vous pour rester un enfant fidèle envers Dieu, en dépit de ce que vous traversez comme situation difficile.

Oui, la nourriture est et sera toujours d'abord pour les enfants. Et les miettes pour les autres (Matthieu 15 :22 – 27).

Dieu détient votre destinée alors, soignez votre relation avec lui.

La destinée de toute personne est entre les mains de Dieu. Cela veut dire qu'à chaque fois qu'une personne décide de ne pas être fidèle envers Dieu et s'éloigne de ce dernier par le fait de ses décisions contraires à la volonté de son créateur, cette personne laisse donc sa destinée entre les mains de Dieu et ne rencontrera pas le bonheur là où elle ira. A moins qu'elle soit encore sage, et qu’elle décide de retourner auprès de Dieu, et de continuer à lui être fidèle, pour pouvoir retrouver le chemin qui mène vers a destinée glorieuse. Certains malheurs que vous endurez aujourd'hui, sont peut être dus au fait que vous vous êtes montrés à un certain moment infidèle à Dieu, en prenant des décisions qui vous ont éloigné de lui. Retournez à Dieu, et restez-lui fidèles. Vous retrouverez votre bonheur en lui.

Quelqu’un a dit un jour que les conflits le plus dramatiques sont peut-être, non pas ceux  qui prennent place entre des hommes, mais ceux entre un homme et lui-même.

Donc la question c’est : avec quoi êtes-vous en train de vous battre en ce moment ? Avec votre incapacité à faire confiance à Dieu et/ou à lui rester fidèle ? Quelle mauvaise habitude développez-vous en ce moment ? Quel comportement dangereux pour votre avenir ? Déclarez votre victoire sur cette habitude, et votre vie pourra changer.

Soyez bénis.

Richard Mwenyemali

Follow the author on         or visit   Personal Blog

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.