DETRUIRE LES CAUSES DE MA SOUFFRANCE ET DE MON MALHEUR : LES PECHES DE REBELLION ET DE CRAINTE

Le bonheur d'être libéré de l’esclavage et guidé vers le bonheur !!

Le peuple d’Israël venait d’être délivré de l’Egypte où il avait passé 400 ans de servitude ; après avoir subi toutes sortes de souffrances et des peines.

Dieu, ayant vu leurs souffrances et entendu leurs cris d’angoisse, envoya alors Moïse, pour les sortir de ce pays de malheur, et les amener vers le pays de Canaan ;  Cette terre promise et pleine de délices ; où coulaient le lait et le miel.

Alors qu’Israël était en marche vers la terre promise en provenance de l’Egypte, voici ce qui se produisit en cours de route :

A quelques Kilomètres de la terre promise, et agissant sur instruction divine, Moïse sélectionna douze hommes ; les chefs de chacune des douze tribus d’Israël, et les envoya comme des espions, pour aller voir à quoi ressemblait la terre promise, et venir ainsi faire rapport à tout le peuple d’Israël.

Ayant parcouru la terre promise, les espions retournèrent alors vers Moïse et dix d’entre eux lui présentèrent le rapport ci-après, ainsi qu’à à tout le peuple d’Israël :

« Nous sommes allés dans le pays où tu nous as envoyés. A la vérité, c'est un pays où coulent le lait et le miel, et en voici les fruits. Mais le peuple qui habite ce pays est puissant, les villes sont fortifiées, très grandes; nous y avons vu des enfants d'Anak. Les Amalécites habitent la contrée du midi; les Héthiens, les Jébusiens et les Amoréens habitent la montagne; et les Cananéens habitent près de la mer…

Et ils décrièrent devant les enfants d'Israël le pays qu'ils avaient exploré. Ils dirent: Le pays que nous avons parcouru, pour l'explorer, est un pays qui dévore ses habitants; tous ceux que nous y avons vus sont des hommes d'une haute taille; et nous y avons vu les géants, enfants d'Anak, de la race des géants: nous étions à nos yeux et aux leurs comme des sauterelles (Nombres 13 :27-28, 31-32) ».

Panique générale !!!

« Toute l'assemblée éleva la voix et poussa des cris, et le peuple pleura pendant la nuit.  Tous les enfants d'Israël murmurèrent contre Moïse et Aaron, et toute l'assemblée leur dit: Que ne sommes-nous morts dans le pays d'Égypte, ou que ne sommes-nous morts dans ce désert!  

Pourquoi l'Éternel nous fait-il aller dans ce pays, où nous tomberons par l'épée, où nos femmes et nos petits-enfants deviendront une proie? Ne vaut-il pas mieux pour nous retourner en Égypte? » (Nombres 14 :1 – 3).

Devant cette situation de panique générale, il aurait fallu que quelqu’un se lève pour essayer de redonner confiance au peuple ; de lui remonter le moral.

Il vint alors le tour des missionnaires courageux et confiants envers Dieu.

Parmi ceux qui avaient exploré le pays, Josué, fils de Nun, et Caleb, fils de Jephunné, déchirèrent leurs vêtements, et parlèrent ainsi à toute l'assemblée des enfants d'Israël: « Le pays que nous avons parcouru, pour l'explorer, est un pays très bon, excellent.

Si l'Éternel nous est favorable, il nous mènera dans ce pays, et nous le donnera: c'est un pays où coulent le lait et le miel. Seulement, ne soyez point rebelles contre l'Éternel, et ne craignez point les gens de ce pays, car ils nous serviront de pâture, ils n'ont plus d'ombrage pour les couvrir, l'Éternel est avec nous, ne les craignez point! » (Nombres 14 :5- 8).

Le conseil ci-haut tel que donné par Caleb et Josué aux israélites craintifs et plaintifs, confirme le fait que la délivrance d’un peuple face à une situation dépend en grande partie de l’attitude positive que ce peuple adopte devant la situation. Déjà, devant l’agitation qui caractérisait le peuple à la traversée de la mer rouge, la réponse de Moïse en tant que chef de fil se résumait en ce mot : « l’Eternel combattra pour vous ; et vous, gardez le silence » (Exode 14 :14).

En effet, il est difficile pour un homme d’atteindre la terre promise c’est-à-dire, de vivre l’accomplissement de sa destinée glorieuse, tant qu’il n’a pas encore prouvé sa capacité à marcher avec le seigneur, à travers une attitude de courage et de confiance envers Dieu.

Vous devez faire vos preuves et saisir les occasios d'apprendre, pour comprendre

Savoir marcher avec le Seigneur, c’est être capable de suivre et de supporter le rythme que le seigneur vous impose dans la marche vers votre terre promise.

Etre en mesure d’accepter les arrêts et les stations (des situations difficiles), et de faire preuve de patience et de sérénité dans ces stations d’arrêt, plutôt que d’être perturbé, de manifester de la crainte, de l’impatience ; de commencer à gesticuler et à vous plaindre pour le temps plus ou moins long qui passe sans que vous ne puissiez plus avancer dans le voyage vers votre terre promise (votre destinée glorieuse).

Dans ce long voyage vers l’accomplissement de notre destinée autrement appelé migration vers la terre promise (destinée glorieuse), vous n’allez pas voir et avoir toujours les mêmes choses.  Il y aura toutes sortes des choses et des situations auxquelles vous serez confronté, et que vous devriez être en mesure de comprendre.

Ainsi, tant que vous ne comprendrez pas encore ce que Dieu voudrait que vous compreniez pour continuer à avancer, alors, vous resterez bloqué à une certaine station. Et  la marche vers la prochaine station ne pourra reprendre que dès lors que vous aurez compris la leçon qui justifie votre arrêt à la station actuelle sinon, l’arrêt se prolonge pour toujours.

Il faut donc savoir que pour chaque station et arrêt (les circonstances qui essaient de bloquer votre vie), il y a des leçons que Dieu voudrait que vous appreniez, à travers la méditation de sa parole,  afin de renouveler votre force, votre sagesse et votre foi, et poursuivre ainsi votre marche.

Laissez-nous vous le répéter

La marche vers l’accomplissement du plan de Dieu pour votre vie est un processus qui peut prendre un temps plus ou moins long. Certains arrêts ou stations pourraient vous prendre deux jours ? D’autres vous prendront un mois, d’autres prendront une année ou même dix ans. Entretemps, il vous faudrait rester confiant, positif, et attaché à Dieu, afin d’aller jusqu’au bout de la marche.

Dès lors que la crainte et la rébellion s’emparent de vous et deviennent votre caractère, le risque de manquer l’accomplissement devient grand. Et la série de souffrances et des malheurs perdura alors dans votre vie car, vous êtes désormais sans Dieu, du fait de la peur et des inquiétudes qui vous caractérisent, et que vous portez en vous.

Ces chefs de famille ont été mis au défi!!

Avant que le peuple d’Israël ne foule ses pieds dans la terre promise, Dieu avait commencé par envoyer des espions, pour inspecter cette fameuse terre promise, et se faire une idée là-dessus. Ces espions qui en réalité étaient des chefs de différentes familles d’Israël, représentaient leurs tribus respectives.

Maintenant la question c’est : Pourquoi donc Dieu a-t-il voulu envoyer des espions vers la terre promise ?

Chaque chef de famille qui avait été sélectionné et envoyé vers la terre promise, incarnait le courage, l’autorité et la force de foncer dans le voyage vers ce pays magnifique dont rêvait chaque famille d’Israël.

Dieu avait envoyé ces chefs de famille, pour essayer de confronter ce qu’ils étaient au-dedans d’eux, à la réalité sur terrain.

C’est ainsi que Dieu opère trop souvent. Il ne marche pas avec les gens sans les avoir préalablement confrontés à la réalité de la vie, et voir comment ils réagiraient.

Il a dit à Josué : « Ne t'ai-je pas donné cet ordre: Fortifie-toi et prends courage? Ne t'effraie point et ne t'épouvante point, car l'Éternel, ton Dieu, est avec toi dans tout ce que tu entreprendras » (Josué 1 :9).

On ne demande à se fortifier, qu’à celui qui se sent faible. On ne demande à prendre courage qu’à celui qui est en difficultés.

Juste un petit test, et la vraie nature des gens est dévolilée

Les douze espions envoyés pour prendre connaissance de la terre promise, ont vu que tout ce que Dieu avait déclaré au sujet du pays promis était bien réel. Le pays coulait effectivement le lait et le miel seulement, au-delà de ces choses merveilleuses que Dieu leur avait décrites au sujet de ce pays, il y avait aussi des géants, que Dieu n’avait jamais mentionnés lorsqu’il leur parlait de la terre promise.

Ayant pris conscience de l’existence des géants, la majorité des espions (10/12) ont alors conclu que la réalisation du projet de conquête de la terre promise, était un rêve qu’il serait difficile d’expérimenter et qu’il fallait oublier.

En pensant et en concluant ainsi, ces espions étaient directement tombés dans le péché de la crainte et de la rébellion.

Et vous ? réussirez-vous le test ?

Si vous croyez que vous êtes un chef de famille qui a la mission de conduire tout un peuple (votre faille) à l’accomplissement du plan de Dieu alors, vous devriez être confronté à la réalité de la vie, pour faire valoir votre qualité de père de famille !!!

Etes-vous ce genre de père de famille qui se révolte ou se rebelle contre Dieu en cas d’imprévus ou de situations difficiles qui se présentent ou, vous êtes plutôt ce genre de père qui continue à faire confiance à Dieu comme les deux espions (Caleb et Josué) qui avaient dit : « Il(Dieu) l’a dit donc il le fera ? »

 A l’instar de Moïse et du peuple d’Israël, vous et votre famille avez été sortis de l’Egypte. Votre Egypte, c’est la vie de pécheur que vous meniez autrefois, avant de recevoir Christ. Ensuite, Dieu vous a appelé, pour vous conduire vers votre terre promise (Une nouvelle vie. Une vie meilleure, celle dont vous avez toujours rêvé car, c’est Dieu lui-même qui vous l’a révélée à travers le rêvé.

Faites confiance à celui qui vous a fait traversé de l'autre côté de la mer!!

Après que vous ayez traversé de l'autre côté de la vie chrétienne, comme les israélites qui avaient traversé la mer rouge en provenance de l’Egypte, Dieu vous avait déclaré que toutes choses étaient devenues nouvelles dans votre vie (2  Corinthiens 5 :17). Il a dit que vous ne verrez plus jamais des égyptiens (ces personnes, ces choses ou ces situations) qui vous tourmentaient autrefois (Exode 14 :13), et il vous a fait comprendre dit qu’il était désormais au contrôle de toutes choses dans votre vie.

Dieu avait aussi précisé que tout endroit où vous foulerez la plante de vos pieds serait désormais sous votre domination (Josué 1 :3 et Deutéronome 1 :24) donc, vous n’avez normalement pas à paniquer encore quand des semblants de géants se présenter à nouveau dans votre vie.

Considérant les déclarations de Dieu, vous devez comprendre que les géants auxquels vous faites face en ce moment ne le sont que de nom. Votre victoire face à ces géants avait déjà été proclamée par Dieu, dès le début de votre voyage alors, vous n’avez rien à craindre.

Votre victoire est certaine, pourvu que vous y croyez

Les apôtres Paul et Jean ont expliqué cette réalité à travers différents passages bibliques qui renferment l’idée selon laquelle «Nous ne combattons pas pour la victoire mais dans la victoire » (Romains 8 :31 et 37,  1 Jean 4 :4 et 1 Jean 5 :4).

Nous avons dit ci-haut qu’en envoyant les espions visiter la terre promise, Dieu voulait confronter la réalité de ce qu'ils étaient vraiment, à la réalité de la route qu’ils devraient parcourir avec leurs familles respectives avant de pouvoir enfin s’installer dans la terre promise (la destinée glorieuse).

Dieu voulait en effet préparer mentalement ces pères de familles à combattre les géants que tous les humains rencontrent obligatoirement dans la marche vers l’accomplissement de leur destinée. Dieu voulait rendre le cœur de ces pères de famille durs et sans panique, sachant les étapes qui leur restaient à parcourir avant de pouvoir fouler leurs pieds dans la terre promise avec leurs familles respectives.

Cela a toujours été ainsi dans la marche avec Dieu, et il y a des fortes chances que les choses continuent à fonctionner ainsi.

Prouvez votre foi, à travers votre attitude devant l'adversité

Avant de recevoir des grandes et merveilleuses choses de la part de Dieu, il vous faudra souvent avoir un cœur dur. Être préparé à affronter des géants quand bien même qu'en réalité, c'est Dieu qui combattra pour vous.

C’est ce cœur plein de confiance qui témoignera de votre réelle croyance et foi en Dieu, et qui amènera Dieu à vous accompagner tout au long du voyage, et jusqu’à sa fin.

Malheureusement, dans le cas de douze espions mentionnés ci-haut, l'expérience a rendu le peuple craintif et rebelle envers Dieu. Prendre conscience de l’existence des géants dans leur chemin, a plongé le peuple dans la crainte et la rébellion et par conséquent, ils sont tous morts, sans jamais avoir foulé leurs pieds dans la terre promise.

Seuls deux espions (Caleb et Josué) sont restés fidèles à Dieu malgré la présence des géants, et ont pu donc entrer dans la terre promise car, ils étaient l'expression du courage et de la persévérance, tout en restant soumis à Dieu.

Il vous faut ds géants pour devenir plus qu'un géant!!

C'est normal que les géants se lèvent dans votre vie. C’est même une bonne chose pour vous car, cela vous donne une occasion d'exprimer ou d'expérimenter le courageux, le violent qui sommeille en vous. Ce héros qui s'en dort depuis des années, et dont le réveil pourra changer beaucoup de choses dans votre vie.

Des géants peuvent se présenter sous diverses formes dans votre vie. Il peut s’agir des échecs dans les affaires, du chômage prolongé, du manque de progrès au travail ou dans la vie en général, etc.

Ces géants risquent de vous amener à vous rebeller contre Dieu, à cause de la peur quant à l'avenir qui devient de plus en plus incertain.

Quel que soit leur aspect, leur vigueur, leur apparence physique ou leur ténacité, un seul mot d’ordre devrait vous caractériser, et ce mot d’ordre c’est : Ne jamais abandonner.

Ne paniquez pas devant l'apparence extérieure des géants au point de lâcher Dieu. ce sont juste des tonneaux vides

Vous ne devriez jamais lâcher Dieu à cause des géants (situations difficiles) qui se présentent dans votre vie, par ce que cela signifierait également la fin de votre voyage vers votre terre promise (votre destinée glorieuse) car, dès lors que vous auriez relâché Dieu, il vous aura relâché à son tour. Et dès lors que vous n’aurez plus Dieu, vous n’irez plus que de compromission en compromissions,  jusqu’à ce que la mort s’empare de vous.

Vous vous compromettrez par des escroqueries, des vols, des mensonges, par la vie de débauche, etc. Et les situations se compliqueront encore et encore dans votre vie.

Dieu n'a pas besoin des hommes et des femmes qui disent: Dieu m'a abandonné, Dieu est indifférent par rapport à ma situation, etc.

Dieu veut que vous prouviez que vous êtes un courageux, un non craintif et un persévérant. Quelqu'un qui ne panique pas, et qui reste positif malgré l’apparence des choses.

Caleb et Josué avaient vu clair, et compris la réalité

Alors qu’une panique générale s’était emparé des autres espions à la vue des géants ; Caleb et Josué quant à eux, avaient su rester positifs et confiants envers Dieu. Ils ont déclaré : « …Le pays que nous avons parcouru, pour l'explorer, est un pays très bon, excellent.  Si l'Éternel nous est favorable, il nous mènera dans ce pays, et nous le donnera: c'est un pays où coulent le lait et le miel. Seulement, ne soyez point rebelles contre l'Éternel, et ne craignez point les gens de ce pays, car ils nous serviront de pâture, ils n'ont plus d'ombrage pour les couvrir, l'Éternel est avec nous, ne les craignez point! » Nombres 14 :7 – 9.

Les géants peuvent se présenter mais, restez dans ce que Dieu vous avez déjà déclaré en disant : « Ne les craignez pas, vous ne le verrez plus jamais ».

Ne tremblez pas devant le géant (la situation à laquelle vous êtes confronté en ce moment). Au lieu de trembler, soyez plutôt courageux et serein, et appliquez la violence si nécessaire.

La crainte et la rébellion vous disqualifieront

Les péchés de rébellion et de crainte sont liés ensemble et demeurent des causes principales de la souffrance et des malheurs des chrétiens, en route vers leur accomplissement.

La rébellion vient du doute qui engendre la crainte et les murmures, et d’autres actes d’incrédulité.

Si la plupart des chrétiens mènent une vie inefficace aujourd’hui, c’est parce que leur vie est remplie des péchés de la peur et de la rébellion, quoi qu’ils disent qu’ils prient.

En effet, une prière accompagnée de peur sera toujours inefficace car, la peur est en réalité la démonstration du doute ou autrement, la preuve du manque de foi et donc, une expression de rébellion (Jacques 1 :5 – 8).

Oublier ce que veut dire "être responsable" peut vous transformer en briseur de rêves et faire sombrer vos propres rêves

Dieu avait envoyé des chefs de famille pour "inspecter" la terre promise en tant destination finale de tout le peuple d'Israel mais, ces gens avaient-ils la conscience de la responsabilité que cela impliquait pour eux, y compris en ce qui concerne l'encouragement et la motivation qu'ils devraient donner à leurs membres de famille, en leur rappelant ce qu’était le Dieu qui marchait avec eux ?

Etaient-ils assez responsables pour rappeler à leurs familles respectives que Dieu leur avait dit, « Ne craignez rien car ces Egyptiens, vous ne verrez plus » ?  Etaient-ils restés assez lucides pour se rappeler que Dieu leur avait dit « Tout endroit où foulera la plante de vos pieds vous sera accordé », et le rappeler aux autres membres de leurs familles ?

Au lieu de cela, tous ces responsables ont plutôt commencé à décourager leurs membres de familles et à leur faire peur, en leur parlant des géants qu’ils auraient vus dans la terre promise.

Ils n’avaient donc plus assez de motivation pour pousser les autres à poursuivre la marche vers cette terre promise tant espérée et désirée mais, ces chefs de famille irresponsables, se sont transformés en briseurs de rêves pour les autres membres de leur famille, à part Josué et Caleb.

Ces gens ont fait passer leurs familles à côté du meilleur pour leur vie. Ils les ont fait passer à côté de leur destinée, à côté de leur accomplissement.

Quels chefs de familles irresponsables qu’étaient ces gens ; et quelle malchance pour ces familles que d’avoir des telles personnes comme chefs de fil ?

Au lieu d’encourager, ils découragent. Au lieu de motiver, ils démotivent. Au lieu de stimuler à l’action, ils paralysent.

Quand un papa ou une maman est le premier à pleurer devant un danger qui se présente ; que feront encore les enfants.

Distinguez-vous de ces chefs de famille irresponsables

Aujourd’hui encore, nombreux sont des chrétiens qui, se trouvant devant une situation difficile, se comportent exactement comme l’avaient fait ces chefs de famille irresponsables. Ainsi, ils commencent à magnifier la grandeur de l’ennemi, et décident d’ignorer la parole de Dieu, devenant par cette même occasion ; des rebelles envers Dieu.

En effet, celui qui panique devant la mort devient rebelle devant Dieu dont la parole dit : « Ils te feront la guerre, mais ils ne te vaincront pas; car je suis avec toi pour te délivrer» (Jérémie 1 :19).

Ne devenez pas rebelle envers Dieu, en changeant constamment de position devant les circonstances de la vie, oubliant ce que vous aviez autrefois écouté ou ce que vous êtes en train d’écouter maintenant même de sa part.

En paniquant devant les géants (les situations difficiles), vous montrez clairement que vous n’avez pas confiance en la protection divine et par conséquent, elle ne vous sera pas accordée car Dieu a déclaré « Et mon juste vivra par la foi; mais, s'il se retire, mon âme ne prend pas plaisir en lui » (Hébreux 10 :38).

Craindre la taille ou la grandeur des situations auxquelles vous faites face, c’est banaliser la force et la grandeur de Dieu.

Vous faites face à des situations compliquées dans votre vie ? Et bien, réalisez que Dieu permet souvent ces genres des situations, pour voir comment vous y réagirez. Et la façon dont vous y réagissez face à ces situations, prouve votre progrès ou votre manque de progrès dans la foi en Dieu.

Soyez conscient du fait que votre niveau de foi en Dieu déterminera toujours jusqu’où vous irez dans la vie.

Les gens vous abandonnent ? Des personnes qui vous soutenaient autrefois deviennent vos principaux adversaires et opposants farouches ? Les affaires qui marchaient si bien deviennent statiques ? Dans pareille situation, Dieu dit : « Fortifie-toi, prends courage », rappelez-vous donc que vous avez un Dieu grand, puissant et tout capable.

Que les situations difficiles se présentent, que la maladie vous accable, que les souffrances se multiplient, votre Dieu n’a pas encore dit le dernier mot alors, tenez bon car quel que soit le temps que cette situation pourrait prendre, la vérité est que la victoire finira par arriver. Il y a un temps pour toutes choses dit la bible (Ecclésiaste 3).

Soyez bénis

Richard Mwenyemali

Follow the author on         or visit   Personal Blog

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.