REBÂTIR VOTRE TEMPLE PAR LE COMBAT

« Lorsque vous faites des affaires avec le monde, vous avez besoin d’argent. Lorsque vous faites des affaires avec Dieu, vous avez besoin de la foi. La foi est la monnaie  du royaume de Dieu ». Reinhard BONNKE 

                                                                                 

D’abord une petite histoire, pour illustrer la vie de plusieurs chrétiens de ce jour, peut-être la vôtre aussi.

Dans le livre de Néhémie 13 :4-11, la bible relate l’histoire de l’église de Jérusalem, qui s’est retrouvée plongée dans une crise généralisée, suite au comportement du sacrificateur Éliaschib, qui en assurait la direction.

Devenu négligeant, léger et irresponsable dans sa façon de diriger, Éliaschib va perturber l’ordre autrefois établi dans l’église, et plonger cette dernière dans le chaos, en permettant notamment à son parent Tobija, un ennemi de l’église, de s’installer dans la chambre de provision, où étaient autrefois conservés tous les biens de valeur de l’église tels que les offrandes, l'encens, les ustensiles, la dîme du blé, du moût et de l'huile, ce qui était ordonné pour les Lévites, les chantres et les portiers, et ce qui était prélevé pour les sacrificateurs.

Il est donc clair qu’une réformation s’imposait, pour permettre à l’église de redevenir cette église puissante et vivante qu’elle était auparavant.

C’est Néhémie qui s’est chargé de remettre de l’ordre dans la maison de Dieu, pour lui permettre de briller à nouveau. Il a jeté dehors Tobija ainsi que tous ses effets, remettant les effets de l’église à leur place habituelle.

Ceci est l’image de la vie de plusieurs chrétiens aujourd’hui.

Voulez-vous briller à nouveau en tant que chrétien ? Commencez alors par remettre les choses à leur place dans votre vie.

En tant que temples du Dieu vivant (2 Corinthiens 6 :16), la plupart de chrétiens ont aujourd’hui besoin d’une profonde réformation, pour permettre à leur vie de briller à nouveau.

Cette réformation devrait principalement se faire à l’intérieur même de chaque chrétien. Ça devrait être avant tout, une réformation du cœur.

                                                                                                     

En effet, nombreux sont les gens qui aujourd’hui, ne sont chrétiens que dans les dires, sans que leur vie quotidienne ne reflète cette chrétienté dont ils se ventent à longueur de journée car, en réalité, celle-ci (la chrétienté) a cessé d’exister dans leurs cœurs depuis longtemps.

Et parce qu’ils n’ont plus en eux ce qui constitue l’identifiant même d’un chrétien et qui lui permet de se distinguer au milieu des autres humains, leur vie a alors cessé de briller et de refléter la gloire de Dieu aux yeux du monde (1Pierre 2 :9). Elle a perdu l’éclat qu’elle devrait normalement émettre, faisant de ce chrétien qui l’émet, la lumière du monde (Matthieu 5 :13-14).                                                                                                                                         

Croyant ou simplement membre d’une église ? Chrétien du cœur ou d’apparence ?

Presque partout dans le monde d’aujourd’hui, la vie de la plupart de chrétiens est devenue fade, méconnaissable, déprimante, non attirante, voire dégoutante ; contredisant ainsi ce que dit la parole de Dieu à propos de l’image que le chrétien devrait présenter au monde (Lire Matthieu 5 :13 – 14, ou dans 1 Pierre 2 :9).

Aujourd’hui, le monde a beaucoup plus une image négative de la chrétienté, en ayant l’impression que devenir chrétien, c’est se transformer en hypocrite, et/ou s’attirer des mauvais sorts.

Cette flamme qui attirait autrefois des milliers de foules à christ, est en train de s’éteindre, au regard du message que ceux qui se disent chrétiens envoient à l’humanité. Ce n’est donc pas surprenant que le mouvement chrétien soit aujourd’hui en panne de progression.

Alors que les gens donnaient autrefois leur vie à Christ sans trop de gymnastiques, ils prennent aujourd’hui plus de temps à réfléchir, pour être sûrs qu’ils sont en train de prendre une bonne décision en voulant devenir chrétiens, tellement que la vie de la plupart de chrétiens devient inquiétante chaque jour qui passe, entrainant un sentiment de dissuasion de la part des autres candidats.

Qu’est-ce que cela invoque dans votre esprit, lorsque vous entendez des adages négatifs sur les chrétiens tels que : « Pauvre comme un rat d’église », « Ôtez la crainte de l’enfer à un chrétien, et vous lui ôterez sa croyance », « un chrétien, est un homme qui se repent le dimanche pour ce qu’il a fait le samedi, et qui le refera le lundi », « Sans doute serais-je chrétien, si les chrétiens l’étaient vingt-quatre heures par jour », « Je préfère la sagesse de rasta, que d’être un chrétien corrompu », « Au fond, il n’y a qu’un chrétien, et il est mort sur la croix » ?

Nous n’avons pas comme seule intention de peindre un tableau totalement sombre de ce à quoi ressemblent la plupart de chrétiens aujourd’hui mais nous voulons que chaque chrétien prenne conscience de l’image que notre foi et notre style de vie renvoient aujourd’hui aux yeux du monde et donc, nous vous reposons cette question :

Qu’est-ce qui vous vient à l’esprit en écoutant les gens du monde parler ainsi de la chrétienté ? Etes-vous fier d’être chrétien ? Et surtout, pourriez-vous, vous-même vous démarquer de cette image, et présenter un identifiant qui honore votre chrétienté ?

Vous souvenez-vous encore de ce qui fait votre identité en tant que chrétien ? Ce qui vous permet de vivre et qui pourrait faire briller votre vie aux yeux du monde ?

UNE RESTAURATION URGENTE S’IMPOSE, POUR PRESERVER L’IDENTITE CHRETIENTE, ET REDONNER SA DIGNITE A LA CHRETIENTE.

Retour aux fondamentaux de la vie chrétienne.

                       

  1. La foi est votre identifiant en tant que chrétien, le fondement de votre vie, et votre carte d’accès devant les portes du royaume des cieux

Vous souvenez-vous encore de ce qui rend la foi indispensable dans votre vie en tant que chrétien ?

Si vous avez déjà perdu de vue, laissez-nous vous rappeler ces fondamentaux, en nous appuyant sur la parole de Dieu.

Selon la bible :

  • La foi est une ferme assurance des choses que vous espérez (Hébreux 11 :1) ;
  • La foi vient de votre compréhension de la parole de Dieu, et est basée sur cette dernière (Romains 10 :17);
  • La compréhension de la parole de Dieu est la vision spirituelle qui donne de la fermeté à votre foi. Ce que vous avez compris, ou autrement ce que vous avez clairement vu avec votre esprit, cesse d’être douteux et emporte votre conviction (Daniel 11 :32) ;
  • C’est par votre foi que vous maintenez le contact avec Dieu, et que vous vivez (Hébreux 10 :38) ;
  • Sans la foi, vous cessez d’être agréable à Dieu et ne pouvez plus vous approcher de lui avec espoir de voir vos demandes exaucées (Hébreux 11 :6) ;
  • Plus que vos paroles, ce sont vos actions et vos réactions qui prouvent votre foi et lui permettent d’agir (Jacques 2 :17-21, Mathieu 7 :21, Luc 6 :46) ;
  • Aussi petite qu’elle soit, votre foi peut vous permettre de surmonter n’importe quelle situation, dès lors qu’elle n’est pas entachée de doutes (Mathieu 17 :20).
  • Plus que les paroles, plus que les actions ou les réactions, la foi véritable se traduit par la persévérance (Luc 21 :19, Hébreux 6 :11-12).

Cela étant, vous comprendrez donc que la foi est une certitude basée sur la compréhension de la parole de Dieu. C’est elle la clé entre vos mains, pour ouvrir les portes du royaume des cieux, et y prendre tout ce que vous voudriez. C’est votre carte d’accès au royaume des cieux. C’est une sorte d’empreinte digitale à partir de laquelle les portes du royaume des cieux vous reconnaîtront, et s’ouvriront à vous.

Sans cette empreinte, les portes du royaume vous resteront fermées. Mais si les portes des cieux s’ouvrent à vous parce que vous avez la foi, vous allez alors vivre, et cesserez de vivoter.

Vos prières, aussi ferventes qu’elles soient, resteront inefficaces et non exaucées, tant que la foi fera défaut en vous. Vos désirs resteront alors insatisfaits, et vous continuerez donc à être frustré(e).

Plusieurs sont ceux qui se disent être chrétien aujourd'hui mais, qui ne le sont pas en réalité car, ils ont fait naufrage par rapport à la foi. Ils ne l’ont plus vraiment en eux, et les agissements au quotidien constituent des preuves éloquentes.

Peut-être que vous vous retrouvez vous aussi dans ce que nous essayons de dire. Quoi, ce n’est pas encore le cas ? Ok, laissez-nous vous donner des petits exemples.

Autrefois, après avoir reçu Christ, vous étiez un(e) passionné(e) pour l'œuvre de Dieu, vous priiez régulièrement, et vous surveilliez constamment votre comportement, pour éviter de tomber dans le péché mais est-ce encore le cas aujourd'hui ?

La légèreté, les compromissions, la banalisation du péché et des antivaleurs tels que le vol, le tribalisme, les ragots, etc, sont devenues monnaie courante dans votre vie n’est-ce pas ?

Bon, il n’est jamais tard pour mieux faire.

Rebâtissez votre temple par le combat !

Rebâtir le temple veut dire, reconstruire votre vie chrétienne qui a été détruite par le diable notamment par la distraction, la tolérance et l'acceptation de ce qui est mal comme étant bien (Esaïe 5 :20), et tous ces antivaleurs que vous avez tolérés jusqu’ici dans votre vie.

Votre cœur est donc ce temple que vous devez rebâtir, pour permettre à Dieu de venir y habiter à nouveau, sans qu’il ne se sente vexé, sans que son saint esprit ne se sente attristé (Ephésiens 4 :30).

Comme l’avait fait Néhémie, en délogeant un ennemi qui s’était installé dans le temple de Dieu (Tobija), vous devez, vous aussi, déloger ces choses anormales qui se sont installées dans votre cœur qui est le temple de Dieu, et qui sont en réalité les ennemis qui nuisent à votre vie.

Que ce soit la légèreté, les compromissions, la banalisation du péché et des antivaleurs tels que le vol, le tribalisme, les ragots, etc ; toutes ces choses doivent être délogées de votre cœur.

Vous devez réapprendre à devenir une bonne personne tant aux yeux de Dieu, qu’aux yeux des hommes.

Par quoi allez-vous rebâtir le temple de Dieu qu’est votre cœur ?                                            

Votre cœur, en tant que temple du Dieu vivant, sera rebâti par la foi c’est-à-dire, à travers l'écoute et la mise en pratique de la parole de Dieu que vous suivez régulièrement à l’église, ou occasionnellement dans les médias, et notamment à travers notre site web ou notre page Facebook.

                                                 

Vous vous devez de vivre conformément à la parole de Dieu, si vous prétendez être un chrétien authentique (2 Timothée 3 :14-17);

Vous vous devez de ne plus rien tolérer dans votre vie, qui soit contraire à la parole de Dieu à laquelle vous faites foi (2 Timothée 2 :15 -25) ;

Vous devez comprendre ce qu’est exactement la foi, et l’exercer constamment. Sachant que l’exercice de la pitié (la foi), est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle qui est à venir (1 Timothée 4 :8) ;

Vous vous devez de vous démarquer des gens du monde. De vivre dans le monde, sans cependant être de ce monde (Jean 17 :14-18) ;

Vous vous devez de ne pas vous conformer aux traditions et au style vie contraires à votre foi en Dieu (Romains 12 :2), quoi qu’on dise de vous ;

Etc….

Une tâche ardue mais facile avec l'aide du sainte esprit

Oui, ça semble être de trop. Ça semble être épuisant et humainement stressant. Ça semble prêter au découragement et à l’envie de tout arrêter. C’est une tâche ardue certes ; c’est un vrai combat.

Le thème: rebâtir votre temple par le combat n’a pas été choisi par hasard. Vous allez devoir engager un combat, pour arriver à réformer votre cœur mais heureusement pour vous, vous ne combattrez pas seul.

Vous devez arriver à gérer vos émotions, les sentiments négatifs, les croyances et autres influences que les gens essayent de susciter en vous, à travers leurs actes et leurs paroles qui mettent souvent votre foi au défi.

Ce n’est pas une tâche facile mais, pourriez-vous éprouver de la peur quand quelqu’un d’indomptable est de votre côté ?

Vous pouvez tout par celui qui vous fortifie, et qui sera toujours là pour vous fortifier (Philippiens 4 :13).

                                                         

Est-ce que vous voyez ce que nous voulons dire ?

« Dieu travaille toujours avec les travailleurs, et bouge toujours avec ceux qui veulent bouger, mais ne s’assoit jamais avec ceux qui veulent rester assis ».

Reinhard BONNKE.

Dieu sera toujours à vos côtés à chaque fois que vous serez prêt(e) à consentir des efforts pour demeurer ou progresser dans la foi. Et si Dieu est avec vous alors, rien ne peut vous être difficile (Romains 8 :31).

Considérant tous les avantages dont vous disposez dans ce combat pour la réformation de votre cœur de chrétien, nous pouvons alors conclure que vous ne combattez pas pour la victoire, mais dans la victoire n’est-ce pas ?

Oui, vous êtes un vaillant héros qui remportera cette bataille contre vous-même, avec l’aide de votre tout puissant créateur.

Comprenez ce que signifie avoir la foi, et exercez-le constamment pour plaire à votre Dieu.

Dans 1 Timothée 4 :8 la bible dit : « Exerce-toi à la piété (la foi) ; car l’exercice physique est utile à peu de chose,  tandis que la piété (la foi) est utile à tout, ayant la promesse de la vie présente et de celle à venir ».

Une petite question à vous :

Que veut dire selon vous exercer votre foi ? C’est quoi d’après vous l’exercice de la foi ?

Etre appelé à exercer sa foi n’est pas différent d’être appelé à combattre. Le mot ‘exercice’ à lui seul, suffit pour faire comprendre ce que nous voulons dire par là.

La foi s’exerce dans un contexte de confrontation.

Vous devez par exemple prendre une grande décision dans votre vie, mais vous avez plusieurs choix qui s’offrent à vous ; comment être sûr de faire le bon choix ? C’est la foi qui devra vous guider. Certains parleront de l’intuition.

Vous devez agir pour amener les choses à tourner le sens qui vous plaît mais, il y a quelque chose qui les poussent dans le sens contraire. C’est la foi qui vous permettra de continuer à batailler contre ce qui s’oppose à votre volonté.

Comme vous pouvez le voir, l’exercice de la foi s’apparente donc à un combat au cours duquel  celui qui veut s’en sortit, doit faire preuve d’endurance.

Etes-vous de ce qui ont oublié ou qui n’ont jamais compris le sens exact de la foi ?

Il est  curieux de constater que la plupart des chrétiens ont aujourd’hui trouvé un autre nom à l’opposition. Pour la plupart de chrétiens de cette époque, l’opposition signifie, le diable.

Mais comment peuvent-ils dans ces circonstances, apprendre des choses qui les rendront sages et qui leur permettront de guider sagement leur vie dans le futur ? Comment peuvent-ils prouver qu’ils ont vraiment la foi ? Comment peuvent-ils dire que les choses dont ils disent avoir besoin les tiennent vraiment à cœur ?

Et si l’échec ou l’opposition signifiait simplement : Essayes encore ? Et si les blocages ou le manque de progrès signifiait simplement : Apprends encore ?

Et si un résultat négatif pouvait simplement signifier : Recommences, acquières de la maîtrise et deviens maître dans ce domaine ?

Comment pourriez-vous faire l’expérience derrière ce qu’il y a derrière une opposition ou un blocage, si vous ne savez pas persévérer dans ce que vous faites ?

Comment pourrait-on raconter un jour des histoires passionnantes à votre sujet, si vous n’avez jamais accepté d’affronter des choses difficiles ?

Il est agréable de se déverser une cuillère de miel dans la bouche, et d’en savourer le plaisir sur la gorge mais pouvez-vous à la même occasion de ce qu’a enduré celui qui a retiré ce mile de la ruche des abeilles ?

C’est agréable de dire l’Eternel est mon berger, …. , il me fait reposes dans des verts pâturages mais, pouvez-vous ajouter la suite et dire….. Quand je marche dans la vallée de l’ombre de la mort, je ne crains aucun mal ? (Psaumes 23 :1- 6).

Ça sonne bien aux oreilles à chaque fois que vous dites : « Seigneur, donnes-moi la foi d’Abraham, d’Elie ou de Anne » mais, arrivez-vous à comprendre que ce que vous devriez dire c’est plutôt : « Seigneur, donnes-moi la persévérance d’Abraham, de Elie ou de Anne » ?

                                                                  

Saurez-vous, vous aussi, continuer à attendre un enfant qui vous a été promis depuis maintenant plus de 25 ans ? Saurez-vous continuer à attendre et surtout continuer à espérer avoir ce fameux enfant alors que votre femme a quasiment doublé l’âge de la ménopause ?

Pouvez-vous promettre et continuer à croire à la tombée d’une pluie qui n’est pas tombée depuis plus de trois ans ? Pouvez-vous continuer à prier avec un espoir sincère pour une telle pluie ?

Vous ne saurez agir de la sorte que tant que vous aurez compris ce que signifie réellement avoir la foi, et ce que signifie faire face à une opposition.

Vous avez besoin de comprendre que faire face à l’opposition devrait ressemble beaucoup plus comme être dans un terrain d’entrainement, dans une salle de musculature, dans une école, sur un terrain de jeu ou sur un ring.

Le combat pour l’exercice de la foi

Voyez-vous, l’exercice de la foi a tout l’air d’une bataille et ce, qui que vous soyez.

C’est une bataille contre votre entourage, contre votre passé, contre votre situation actuelle, mais surtout, une bataille contre vous-même. Contre vos sentiments, vos émotions, vos pensées et/ou croyances.

Ecoutez comment le tout grand apôtre Paul expliquait cette énorme bataille, en parlant de son expérience personnelle au sujet de l’exercice de la foi :

Car je ne sais pas ce que je fais : « Je ne fais point ce que je veux, et je fais ce que je hais. Car je ne fais pas le bien que je veux, et je fais le mal que je ne veux pas. Je trouve donc en moi cette loi : Quand je veux faire le bien, le mal est attaché à moi » (Romains 7 :15, 19 et 21).                                                

Ah oui, ce n’est pas facile. Même l’Apôtre Paul a dû se battre, pour être capable d’exercer efficacement sa foi. Si c’était censé être facile, on ne parlerait pas de l’exercice de la foi.

Qui dit exercice dit : « Fournir des efforts », et s’il y a ce que les chrétiens détestent, c’est leur parler des efforts qu’ils devraient fournir.

Oui, Jésus a déjà pris notre pauvreté à la croix mais, nous ne deviendrons pas pour autant riche, sans travailler. Nous ne mangerons pas pour autant  en restant enfermés dans notre maison ou en passant nos journées dans des ragots, plutôt qu’aller faire un travail.

Dieu dit : « Voici, mon serviteur prospèrera ; Il montera, il s’élèvera, il s’élèvera bien haut » (Esaïe 52 :13) mais le même Dieu ajoute ceci à propos de la richesse « Garde-toi de dire en ton cœur : Ma force et la puissance de ma main m’ont acquis ces richesses. Souviens-toi de l’Eternel, ton Dieu, car c’est lui qui te donnera de la force pour les acquérir… »(Deutéronome 8 :17-18).

Donc oui, qui veut avoir de la richesse devrait se rappeler qu’en principe, les mots RICHESSE va de pair avec le mot EFFORTS  .

Qui dit exercice, dit suer, transpirer.

Dieu a dit « Ne vous inquiétez pas pour votre vie de ce que vous mangerez …» (Matthieu 6 :25) mais il a aussi dit : « C’est à la sueur de ton visage que tu mangeras … »(Genèse 3 :19), tout en précisant : « Celui qui cherche, trouve …» (Matthieu 7 :8).

Si vous décidez d’être Madame/Monsieur propre qui ne veut jamais transpirer alors, vous serez souvent disqualifié et déçu(e), par rapport à vos attentes au sujet de la richesse.

Parce qu’ils ne veulent pas entendre parler de l’effort ou mieux de la persévérance ans l’effort, la plupart des chrétiens ne feront donc jamais l’expérience de la richesse ou de l’excellence, et ne pourront alors jamais faire la fierté de Dieu sur terre.

Qui dit ‘exercice’ dit : Bomber le thorax, aller au contact donc, soyez toujours à bomber le thorax devant le découragement et toutes formes de tentation visant à vous faire abandonner par rapport à votre foi.

Qui dit exercice dit : persévérer en vue d’un résultat mais, comment peut-on persévérer quand toute opposition signifie déjà que Dieu est contre ? Que le diable ‘’tout puissant’’ et ‘’imbattable’’ a déjà scellé notre sort ?

Ce n’est donc pas surprenant que le mot  ‘chrétien’ renvoie aujourd’hui à quelqu’un de pathétique, d’incapable et de misérable, mais qui fait semblant que tout va bien.

Il est incapable d’être la bonne personne qu’il a toujours voulu être, parce que le mal prend toujours le dessus sur lui.

Il est incapable d’avoir la vie qu’il a toujours voulue car, il ne sait ou ne peut faire ce qu’il faut pour cela. Il ne peut persévérer dans l’effort.

Avez-vous l’impression d’être impuissant face à la vie, quoi que vous dites être chrétien(ne) ?

Avez-vous l’impression d’être malmené(e) par la vie en dépit de la foi que vous possédez ?

Avez-vous l’impression que le mal est dans votre sang et que vous ne pouvez vous en débarrasser malgré tous vos efforts ?

Peut-être qu’il vous faudrait juste revoir votre définition de la foi.

Quel que soit ce à quoi ressemble votre vie aujourd’hui, la bonne nouvelle est que vous pouvez la changer à n’importe quel moment mais, vous ne la changerez qu’à travers l’exercice de votre foi en Dieu.

Et l’exercice de la foi n’est efficace que lorsque vous avez au départ une bonne compréhension de la parole de Dieu, et que vous persévérer malgré tout.

Donc, lancez-vous dès maintenant dans le combat pour la restauration de votre âme.

Combattez en vue de la renaissance de la foi dans votre cœur. Combattez avec persévérance et détermination alors, votre chrétienté revêtira bientôt d’une nouvelle robe. La robe d’honneur et de gloire.

Rélisez ce message pendant au moins deux jours notamment le soir avant de vous coucher, et le matin, avant de quitter votre lit, et méditez dessus encore et encore.

Partagez ensuite ce message avec tous os contacts à travers les réseaux sociaux, pour essayer de sauver des vies et surtout, redonner sa dignité à la chrétienté.

Merci pour vos partages, et oyez bénis.

P.S : Nous ne pouvons pas finir ce texte sans remercier Dieu pour l’excellent ouvrier qu’a été l’évangéliste Reinhard BONNKE. Nous croyons qu’il a combattu le bon combat de la foi durant toute sa vie.

Paix à votre âme cher héros dans la foi, Reinhard BONNKE.

Richard Mwenyemali

Follow the author on         or visit   Personal Blog

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.