COMBATTRE ET DETRUIRE LES TEMPETES DE TA VIE

Ce message vous donnera enfin la victoire sur ce qui vous domine et qui vous pourrit la vie en ce moment.

Ces tempêtes qui forgent notre personnalité 

Les tempêtes ou les situations difficiles, sont normales et bonnes dans la vie de quiconque veut être grand. Passer par des situations difficiles nous permet notamment d’acquérir de l’expérience dans la vie, et de forger ainsi notre personnalité, en nous dotant des nouvelles attitudes et aptitudes sur lesquelles nous pourrions nous appuyer pour accomplir des exploits dans le futur.

Si c'est avec le feu qu'on test la pureté ou le caractère authentique de l'or, alors, c'est par le feu que Dieu devrait tester notre pureté ou encore, le caractère authentique de notre chrétienté. Jésus avait donc raison de dire à ses disciples : « Je vous envoie comme des brebis au milieu des loups » (Matthieu 10 :16).

De même que l'or pur garde sa couleur jaunâtre malgré qu'on le fasse passer au feu, le chrétien pur devrait lui aussi être en mesure de garder son identité chrétienne malgré le feu auquel il pourrait être exposé. Un tel chrétien saura alors influencer positivement les païens et contribuer rapidement à la transformation du monde. Et ça, c’est tout ce que Dieu attend de tous ses serviteurs.

Si le feu est aussi ce qui renforce la pureté de l'or alors, il nous faut, en tant que chrétien, passer par le feu ou les tempêtes, pour devenir davantage pur.

Les tempêtes forgent donc notre personnalité, et nous rendent encore purs, et plus utiles pour royaume de Dieu.

Personne n’est jamais prévenu, ni épargné !

En tant que serviteur de Dieu et aspirant à rejoindre le rang des héros dans la foi, nous ne devrions donc jamais nous énerver contre les tempêtes qui viennent dans notre vie, et même si nous ne nous y attendions pas. Réalisons que les tempêtes ou les défis de la vie n’ont jamais prévenu qui que ce soit. Elles viennent toujours subitement et nous surprennent tous.

Mettons aussi en tête que peu importe ce que l’on est, quel que soit notre niveau de sainteté ou d’onction, nous aurons toujours à rencontrer des tempêtes ou des défis de la vie. Même Jésus Christ qui était Dieu, a aussi eu sa part de tempêtes, comme l’explique bien le passage ci-dessus tiré du livre de Marc :

« Ce même jour, sur le soir, Jésus leur dit: Passons à l'autre bord. Après avoir renvoyé la foule, ils l'emmenèrent dans la barque où il se trouvait; il y avait aussi d'autres barques avec lui.

Il s'éleva un grand tourbillon, et les flots se jetaient dans la barque, au point qu'elle se remplissait déjà. Et lui, il dormait à la poupe sur le coussin. Ils le réveillèrent, et lui dirent: Maître, ne t'inquiètes-tu pas de ce que nous périssons?

S'étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer: Silence! Tais-toi! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme. Puis il leur dit: Pourquoi avez-vous ainsi peur? Comment n'avez-vous point de foi?

Ils furent saisis d'une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres: Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer? »

Marc 4 :35-41.

Des leçons importantes et pouvant changer la vie de quiconque voudra s’y conformer

A travers l’histoire ci-dessus, la bible nous enseigne des leçons importantes pour nous permettre d’être prêts à affronter efficacement les défis ou les tempêtes de notre vie.

Au-delà de nous faire comprendre qu’on échappera jamais aux tempêtes dans notre vie, la bible nous fait comprendre par cette histoire que :

1.      Malgré qu’elles soient bonnes et normales, les tempêtes ou les situations difficiles ne devraient cependant pas devenir permanentes ou éternelles dans nos vies.

C’est important pour chaque humain de retenir cette importante leçon biblique, pour ne pas tomber dans ce qu’on appelle, « le syndrome de Stockholm », consistant à s’habituer à la souffrance, à finir par la prendre pour quelque chose de bon, à sympathiser, et à se résigner à vivre avec elle.  A force de trop souffrir, beaucoup sont des personnes qui finissent par s’habituer à la souffrance et commencent même à l’aimer, au point de l’intégrer dans leur vie de tous les jours.

Si c’est aussi votre cas, que cette leçon biblique vous rappelle donc que toute chose normale est censée avoir un début et une fin. Il y a un temps pour toute chose dit ecclésiaste dans son chapitre 3. Un temps pour pleurer, et un temps pour rire. Un temps pour apprendre, et un temps pour pratiquer. Un temps pour se préparer pour combattre, et un temps pour soulever la couronne.

Même la sagesse de ce monde a retenu qu’après la pluie, vient le beau temps. Que malgré la longueur de la nuit, le soleil finit toujours par apparaître.

Toute chose étant soumise à des règles, tout ce qui déroge aux règles devient donc anormal, et nécessite dès lors une attention particulière. Par conséquent, toute tempête, toute souffrance, tout défi de la vie qui voudrait s’éterniser, devrait alors être considéré comme devenu anormal et devrait ainsi être combattu.

Si vous ne voulez pas vous lever pour combattre ces tempêtes devenues anormales dans votre vie, c’est donc elles qui finiront par vous détruire. Jésus avait compris cela, alors, il s’est levé, pour combattre la tempête qui voulait s’en prendre à sa vie, et à celle de ses disciples.

2.      Toute tempête ou défi de la vie devrait être attaquée à la source, pour être efficacement et définitivement anéantie.  

Au verset 39 de Marc 4, la bible explique comment Jésus s’est levé pour s’attaquer aux causes profondes de la tempête qui s’était présenté à lui. Il a ainsi réussi à faire disparaître les effets de celles-ci :

« S'étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer: Silence! Tais-toi! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme » ; Marc 4 :39.

Nous voyons-là la stratégie utilisée par Christ, et qui lui a permis de vaincre la tempête. Jésus s’est attaqué, non pas à la tempête elle-même, mais plutôt à ses causes profondes à savoir, le vent, et la mer. Avez-vous souvent procédé de la sorte devant les tempêtes de votre vie ? ou vous ne vous attaquez souvent au problème que de manière superficielle ?

Si votre tempête semble persister, c’est peut-être parce que votre méthode pour vous en défaire n’est pas efficace. Vous feriez alors mieux de vous inspirer de la sagesse de Jésus Christ.

Avez-vous l’habitude de vous attaquer à Satan pendant que ce qui vous fait souffrir c’est plutôt votre paresse ? Avez-vous l’habitude de vous attaquer à votre tante ou à toute autre personne dans votre famille en l’accusant d’être le sorcier de votre vie, alors que votre problème se situe plutôt dans votre comportement ou dans votre manque de sérieux dans ce que vous faites ?

Que l’attitude du maître Jésus vous permette de réfléchir à nouveau sur votre problème, cette fois, en l’examinant minutieusement sous un autre angle.

Devant la tempête, Jésus ne s’est pas attaqué à Satan ou à une personne quelconque mais plutôt, au vent et à la mer. Pensez-y.

3.     Du point de vue spirituel, toutes les tempêtes ont des oreilles, écoutent les ordres, et y obéissent

« S'étant réveillé, il menaça le vent, et dit à la mer: Silence! Tais-toi! Et le vent cessa, et il y eut un grand calme.

Puis il leur dit: Pourquoi avez-vous ainsi peur? Comment n'avez-vous point de foi?

Ils furent saisis d'une grande frayeur, et ils se dirent les uns aux autres: Quel est donc celui-ci, à qui obéissent même le vent et la mer? ».

Marc 4 :39-41.

Dans cet extrait, la bible nous montre clairement que spirituellement parlant, toutes les tempêtes ou les situations difficiles que nous pourrions rencontrer dans la vie, ont des oreilles. La maladie a des oreilles, la pauvreté a des oreilles, la stérilité à des oreilles, le blocage a des oreilles, et beaucoup d’autres situations compliquées.

C’est en considérant cette réalité que la bible déclare que la vie et la mort sont au pouvoir de notre langue (Proverbes 18 :21). Cela veut dire autrement que par nos paroles, nous pouvons nous condamner et nous attirer la mort, ou nous justifier, et nous attirer la vie (Matthieu 12 :37).

Jésus qui connaissait d’avance ce secret, n’a donc pas hésité à se servir de sa parole à maintes reprises, pour chasser des esprits méchants dans la vie des hommes. Il a ainsi chassé notamment des démons qui maintenaient deux jeunes hommes dans la folie (Matthieu 8 :31-32), il a chassé plusieurs mauvais esprits et maladies lors de son passage à Capernaüm (Matthieu 8 :16) et ici, nous le voyons faire taire la tempête, en menaçant le vent et la mer ; lesquels n’ont pas hésité un seul instant à obéir à sa parole.

Faites donc attention aux différentes paroles qui sortent de votre bouche. Vous ne pouvez pas toujours savoir les conséquences qu’elles peuvent avoir sur votre vie, du point de vue spirituel. Vous risquez d’être en train de vous condamner vous-même, ou d’être en train de vous maudire inconsciemment.

La parole a un pouvoir créateur, qui peut aussi devenir un pouvoir destructeur. Rappelez-vous que c’est grâce à elle que la terre et toutes autres choses merveilleuses avaient été créées par Dieu (Jean 1 :1-3). C’est grâce à la parole que Lazare, mort et enterré depuis 4 jours, avait cependant été ressuscité par Jésus (Jean 11 :17, 43-44). Rappelez-vous que c’est aussi par la parole  que Jésus avait fait sécher un figuier (Matthieu 21 :19-21), et dans l’extrait ci-dessus, Jésus rappelle encore à notre conscience, l’énorme puissance contenue dans nos paroles. Il se sert de sa parole pour faire taire et faire disparaître une tempête.

C'est réconfortant de réaliser à travers cette leçon donnée par Jésus qu'a un certain moment de notre vie, tout ce que nous avons à faire pour ramener la quiétude et la tranquillité dans notre vie, ce n'est ni de crier contre le diable, ni d’organiser des journées de réflexions mais simplement, de s'attaquer directement au problème dont question, en le maudissant avec notre parole.

Décidez donc dès cet instant, de vous servir de la puissance de votre parole, pour maudire tout ce qui perturbe votre vie en ce moment. Et réalisez que vous serez entendu et obéi, si vous avez la foi en Dieu et en ce que vous déclarez.

Toute tempête devenue anormale dans votre vie devrait donc être réprimander purement et simplement. Et c’est pour cela que vous avez été doté d’une parole puissante. Ordonnez donc à ce qui vous embête de s’en aller, et de vous laisser tranquille.

Vous pouvez aussi opter pour la méthode préventive !

Il existe des armes préventives efficaces contre les tempêtes ou les défis de la vie. Trois armes en particulier ont attiré notre attention dans ce message :

1.      OPTER POUR L’ORDRE

L'ordre est la première arme que nous pouvons utiliser contre l'invasion de tempêtes dans notre vie. Et le premier endroit où nous devons mettre de l'ordre, c’est dans notre esprit ; dans nos pensées.

Les pensées sont la porte d'entrée des bénédictions ou de malédictions dans notre vie. Le diable viendra souvent avec des suggestions dans nos pensées, pour nous plonger dans l'erreur. Il viendra souvent y implanter des doutes, des inquiétudes et autres mauvaises pensées.

Apprenons donc à mettre de l'ordre dans nos pensées et alors, nous vaincrons le diable. Pour l’instant, la question c'est: « Qu'est-ce qui domine généralement vos pensées? ». Il y a des fortes chances que ce qui domine vos pensées, finisse par se manifester dans votre vie extérieure (Job 1 :5 et Job 3 :25). Mettez de l'ordre dans vos pensées, et vous mettrez de l'ordre dans votre vie.

Voici ce que disait l’Apôtre Paul au sujet de l’ordre :

« Nous vous recommandons, frères, au nom de notre Seigneur Jésus Christ, de vous éloigner de tout frère qui vit dans le désordre, et non selon les instructions que vous avez reçues de nous.

Vous savez vous-mêmes comment il faut nous imiter, car nous n'avons pas vécu parmi vous dans le désordre ».

2 Thessaloniciens 3:6-7.

Paul savait que la victoire en toutes choses dans la vie, commence d'abord dans la pensée. C'est pour ça qu’il disait :

« Au reste, frères, que tout ce qui est vrai, tout ce qui est honorable, tout ce qui est juste, tout ce qui est pur, tout ce qui est aimable, tout ce qui mérite l'approbation, ce qui est vertueux et digne de louange, soit l'objet de vos pensées ».

Philippiens 4:8.

La délivrance contre les mauvaises pensées et contre la mauvaise vie implique la volonté de la personne concernée. Vous devez absolument commencer par vouloir jouir d'une vie plus meilleure, en commençant par développer des pensées plus meilleures.

Parce que les pensées ont un pouvoir créateur (Job 1 :5 combiné à Job 3 :25), alors, vous ferez mieux de ne pas semer dans vos pensées les semences dont la moisson ne vous arrangera pas, quand elle apparaîtra dans votre vie extérieure.

Focalisez vos pensées vers les choses que vous voulez pour votre vie. Faites-en des projets. Si vous ne vous proposez pas à vous-même des projets sur lesquels vous devez vous focaliser, alors les démons viendront vous en suggérer quelques-uns, à travers votre esprit.

Il est impossible que le cerveau reste inoccupé c’est à dire au repos. C'est l'activité du cerveau qui vous permet de rester en vie. Il est donc toujours en vie, pour vous permettre de rester en vie. Si vous ne lui fournissez pas des bonnes pensées sur lesquelles il doit travailler, alors, quelque chose d'autre ou quelqu'un d'autre viendra capturer son attention, et il (votre cerveau) vous fera faire des choses que vous allez ensuite regretter car en dernier lieu, c'est lui (votre cerveau ou votre esprit) qui conduit votre vie (Consciemment ou inconsciemment). C'est lui qui dicte chaque geste, chaque mouvement que vos organes de sens ou les organes de votre corps exécutent.

2. VAINCRE LE MAL OU REPONDRE AU MAL PAR LE BIEN.

Efforcez-vous à ne pas vous laisser manipuler. Ne faites pas ce qui est mal, par la force de votre indécision. Décidez de ne faire que ce qui vous paraît bon et meilleur. Ce qui vous paraît juste (Matthieu 3 :15).

Vous voulez vous mettre en colère? Mais qu'en pensez-vous ? Est-ce que cela est-il juste à vos yeux? Si pas, alors, ne vous mettez pas en colère. Efforcez-vous alors de rire, de chanter, de rigoler. Même si cela paraît ridicule même à vos propres yeux. Riez quand-même. Comme ça, vous n'aurez pas fait quelque chose que vous ne voulez pas, et que vous pourriez regretter par la suite.

C'est d'abord à vous même d'avoir assez de cette chose qui constitue un poids dans votre vie, et de faire tout pour vous en décharger. Vous en débarrasser. Pourquoi continueriez-vous à porter un poids insupportable. Pourquoi ne pas vous en décharger purement et simplement ? Qui vous l'impose, bon Dieu? Pourquoi être si méchant envers vous-même, au point de vous faire porter un poids si lourd (Ecclésiaste 7:17)?

Battez-vous pour que ce qui constitue un handicap dans votre vie, puisse s’en aller. Est-ce que vous avez du mal à aimer les gens? Avez-vous des difficultés à rire avec des gens? Avez-vous du mal à être une personne de bien?

« Ne sois pas méchant à l'excès, et ne sois pas insensé: pourquoi mourrais-tu avant ton temps? » Ecclésiaste 7 :17.

3. APPELER CHAQUE DEMON PAR SON NOM.

Apprenez à être sincère avec vous-même. Ne justifiez rien de mauvais en vous. Ne trouvez pas de concepts pour défendre les handicaps que vous portez en vous. En agissant ainsi, vous construisez une forteresse autour de ce handicap ou démon, et il deviendra presque difficile à déloger en vous. Mettez-le plutôt en scandale. Criez-lui dessus et il aura honte. Il s'en ira par lui-même, ayant réalisé que vous l'avez découvert. Qui est cette personne qui n'aurait pas honte qu'on lui crie dessus pour un scandale qu'il s'apprêtait à faire? Avez-vous déjà remarqué comment les voleurs détalent et courent le talon au coup quand on leur crie dessus ? Criez seulement : « Au voleur », et vous aurez allumé du feu dans la tête du voleur. Il fuira comme quelqu'un qui vient de se remarquer nu, au milieu d'une foule des gens.

Vous êtes-vous déjà demandé pourquoi les sorciers préfèrent travailler la nuit dans le noir? Parce que leurs œuvres sont tellement scandaleuses et honteuses, qu'ils ne peuvent les exécuter au grand jour. Attrapez un sorcier en pleine journée, et il ne saura plus vous regarder en face. Criez donc sur les esprits scandaleux qui veulent prendre le contrôle de votre esprit. Dénoncez-le publiquement car sinon, ils vous amèneront à faire des choses qui vous feront paraître ridicule. Est-ce que c'est ce que vous voulez vraiment ?

C'est ridicule de détester votre frère, votre sœur, votre beau-frère, votre belle-sœur ou vos beaux-parents. N'est-ce pas ridicule que de voler votre frère ou votre ami? Ce n'est pas ridicule que d'avoir à parler dans le dos de votre ami? D'avoir à le critiquer ou à le médire ? 

Ce n'est pas ridicule que de cacher  de la nourriture, pour ne pas avoir à la partager avec votre frère ou sœur? 

N'est-ce pas honteux et ridicule que de vous faire acheter par la corruption? Êtes-vous devenu une personne ou un bien marchand ? N'est-ce pas ridicule que d'avoir à acheter des points pour passer de classes? Êtes-vous donc si abruti, si ignorant, si inintelligent pour ne pas réussir par votre intelligence ?

Ces choses vous rendent ridicule alors, comportez-vous en responsable. Il y a une meilleure façon d'agir, qui vous permettra de garder votre dignité même vis à vis de vous-même. Vis à vis de votre propre conscience. Pensez-vous être digne et une personne de bien, quand vous regardez comment vous vous conduisez envers votre prochain?

Comment pouvez-vous habiter avec quelqu'un dans une même maison sans pourtant lui parler et le traiter avec respect et délicatesse?

Que Dieu nous délivre contre toutes ces choses négatives qui nous rendent ridicules. Nous les dénoncerons tous les jours, en les citant par leurs noms. Vol, corruption, haine, nervosité, colère, calomnie, détournement, pessimisme, tricherie, médisance, etc; hors de moi.

Réalisez que si vous avez du mal à dénoncer votre maladie, à le déclarer, même le Docteur ne saura pas vous en guérir.

Gardez constamment dans votre esprit, dans votre vision, l'image de la personne que vous êtes ou vous êtes censée être. Cultivez dans votre pensée cette image et ce que cela implique. Cultivez la mentalité de l'activité spirituelle accrue, pour garder votre esprit toujours occupé, de telle sorte que rien d'autre ne vienne l'envahir.

Normalement, toute personne est une personne d'impact maintenant la question est: quel type d'impact faites-vous aux gens autour de vous? Quel type de parfum dégagez-vous souvent? Une personne remplie d'inquiétude au sujet de la vie peut-elle dégager le parfum d'assurance, de sérénité ? De quiétude? De positivité? Saurez-vous attirer les gens autour de vous avec ces manières ? Avec cet état d'esprit. Changez et vous deviendrez une personne non seulement d'impact mais surtout, une personne d'influence.

Soyez bénis.

Richard Mwenyemali

Follow the author on         or visit   Personal Blog

Ajouter un commentaire

Filtered HTML

  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Balises HTML autorisées : <a> <em> <strong> <cite> <blockquote> <code> <ul> <ol> <li> <dl> <dt> <dd>
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.
  • Les lignes et les paragraphes vont à la ligne automatiquement.